Luis Valero Fernández [Luis de La Carrasca]

Luis de la CarrascaLuis de la Carrasca naquit le 27 mai 1958 à Huescar dans la province de Grenade. Il vit le jour pour la première fois dans la grotte où vivait sa grand-mère Antonia Torres (appelée la tante Amadea) avec l’aide d’une accoucheuse, l’hôpital se trouvant complet ce jour là. Luis grandit à la ferme qui porte le nom de « La Carrasca », située route de Castril de las Peñas.

Initié à l’art flamenco par son père et son frère aîné, il apprit à jouer de la guitare dans les près surveillant son troupeau de mouton, car son premier métier était berger. En fait il portait en lui la passion pour le chant ; cet extrême et intime sensibilité.

Cette « afición » lui venait de la branche paternelle, où de nombreux membres de la famille, sans être des artistes professionnels, étaient de très grands « aficionados », comme le démontre son arbre généalogique, la famille serait originaire de Linares. Luis de la Carrasca quitta pour la première fois sa ferme natale à l’âge de vingt ans pour se rendre au service militaire à San Fernando dans la province de Cadix. C’est dans cette ville que se confirme son amour pour le flamenco. Le « cante jondo » devint alors son unique moteur, son inspiration et son combat. Une fois son service militaire achevé Luis de la Carrasca retrouva l’ambiance de la ferme et il comprit rapidement que le chant pourrait lui offrir une nouvelle vie loin des durs labeurs que la campagne réserve. Il commença alors à travailler en tant que « cantaor ». Il se rendit à Ibiza, Alicante, Castellón, Palma de Mallorca, s’accompagnant à la guitare partout où on l’appelle : restaurants, ferias, fêtes privées … Son seul but est d’apprendre de plus en plus et de jour en jour pour devenir quelqu’un de reconnu. Pendant ce temps, il connaît d’autres artistes et il travaille au sein de différents groupes. A Bénidorm, il eut la chance de pouvoir participer à de nombreuses « juergas », ces fêtes entre artistes flamencos. Il se lit d’amitié avec le grand danseur Juan Ramírez qui lui ouvre les portes de son univers.

En 1991, il s’installe à Avignon et présente un premier spectacle au Festival Off d’Avignon de cette même année. De là, tout s’enchaîne, il monte « FLAMENCO VIVO ». Puis, à chaque Festival Off d’Avignon (de 1991 à 2011), il crée son groupe et commence un immense travail pour le flamenco en France, respectant cet art, le valorisant et le diffusant sur les scènes des théâtres de tout le pays. Luis de la Carrasca intégra le flamenco dans des œuvres de théâtre classiques ou contemporaines et donnant leur chance à de nombreux jeunes talents :

« El Cordobés » (adaptation du livre « Ou tu porteras mon deuil… » de Dominique Lapierre et Larry Collins – Mise en scène Proper Diss) Création mars 2011 en coréalisation Alhambra - Théâtre du Sablier dans le cadre du 10ème

« Ola Federico » d’après les œuvres de Federico García Lorca - mise en scène Prosper Diss (création 2007 du Théâtre du Sablier)

« Spontanément Flamenco » en 2006 une rencontre magique et une création conjointe entre Luis de la Carrasca-Cie Flamenco Vivo et la cie d’impro Et Compagnie de Lyon. Un spectacle improvisé unique au monde, où chaque artiste est au service des autres pour honorer le mariage du flamenco et de l’improvisation théâtrale.

« Signé Pombo » de Louise Doutreligne - mise en scène Jean-Luc Paliès (création 2002 de la Cie Influenscènes)

« Le Cid, la légende Flamenco » de Pierre Corneille - mise en scène Thomas Le Douarec (création 1998 – repris de 2009 à 2011)

« Théorie et Jeu du Duende » - adaptation de la conférence de Federico García Lorca - mise en scène Serge Barbuscia (création 1997, en co-réalisation avec le Théâtre du Balcon)

Il est à l’origine du Festival Andalou créé par l’Association Andalouse Alhambra, à Avignon et le département de Vaucluse.

Tournées nationales et internationales en France, île de la Réunion, Espagne, Maroc, Autriche, Russie, Roumanie, Belgique, Suisse, Luxembourg, Tunisie…

WWW http://www.luisdelacarrasca.com/


© Flamenco-Culture.com 2004-2017. Tous droits réservés - Marque déposée - Contact