David Palomar

Jesús David García Palomar est né à Cádiz en 1977. Le cante de Palomar est imprégné de la saveur flamenca du barrio gaditan de la Viña où il est né. C'est à 17 ans qu'il fait ses premiers pas professionnels. Plus tard, il intègre la compagnie du bailaor Javier Barón en participant à la première de ‘Sólo por arte’ à la Biennale de Sevilla en 1998 et ensuite à la tournée du spectacle. Accompagnant des artistes comme Isabel Bayon et Fernando Romero ou Rafael de Utrera et Carmen Lozano, il se produit sur différentes scènes européennes. Il collabore aussi à la tournée ‘Al-Andalus’ du pianiste Manolo Carrasco.

Pour la compagnie de la bailaora Carmen Cortés il chante dans les spectacles ‘Racial’, en tournée aux Etats-Unis, et dans ‘Soleá, un son eterno’, qui est inauguré au Teatro Albéniz de Madrid, avec El Güito comme artiste invité. Il fait ensuite partie de la compagnie de Cristina Hoyos pendant cinq ans, avec la tournée internationale de ‘A compás del tiempo’. La collaboration avec l'artiste sévillane se prolonge jusqu'en 2002 quand elle étrenne au Teatro Maestranza de Séville l'oeuvre ‘Tierra adentro’. David collabore aussi avec la compagnie de Javier Latorre dans des spectacles comme ‘Ambivalencia’ et ‘En el nombre de la Rosa’, étrenné au Festival de la Guitarra de Córdoba 2004, ainsi que dans l'oeuvre ‘Penélope’ créée pour le Ballet Nacional de Murcia.

En plus de travailler avec des bailaores, il travaille aussi avec des guitaristes d'envergure comme Vicente Amigo et Gerardo Nuñez. Avec le musicien cordobés il participe à des directs de ‘Poeta’ et de ‘Ciudad de las ideas’ en Espagne et en France. Il participe aussi à une tournée en Suisse avec le quintet de Gerardo Núñez, qui le prend aussi comme professeur de cante au 10º Curso Internacional de Sanlúcar. Il part en tournée aux Etats-Unis et en Australie avec la compagnie de Paco Peña.

Parmi les artistes de sa génération il a travaillé avec la bailaora Ángeles Gabaldón à la présentation de ‘Taller Flamenco’ aux Jueves Flamencos de Séville et au spectacle didactique ‘Érase una vez el flamenco’ au Festival de Jerez 2006; Avec la bailaora Mercedes Ruiz en 2005 avec ‘Dibujos en el aire’ et ‘Gestos de mujer’, en plus d'obtenir le prix de la critique au festival de Jerez avec “Juncá”; Il chante aussi dans des créations comme ‘Harmattan’ ou ‘Spain’. Avec Rosario Toledo il réalise le spectacle “Alicia” pour la Biennale 2004 et le spectacle de rue “del primer paso”.

Fin 2007 il participe au spectacle “CADIZ”, produit par la Agencia Andaluza para el Desarrollo del Flamenco, où il partage la scène avec Mariana Cornejo, Rosario Toledo, Carmen de la Jara et ‘El Junco’, entre autres. Il participe à plusieurs éditions du Festival de Mont-de-Marsan avec les spectacles ‘Meridiana’ de Javier Barón , ‘Moroneando’ et ‘De la mar al fuego’ - partageant l'affiche avec des artistes de la taille de José de la José de la Tomasa, El Lebrijano, Luis El Zambo ou Milagros Mengibar. En août 2009 il participe à la première du spectacle ‘Flamenco Hoy’ de Carlos Saura sous la direction musicale de Chano Dominguez et la direction de José Luis Ortiz Nuevo.

Parmi d'autres collaborations il faut souligner son travail avec le cantautor catalán Lluís Llach au Palau de la Música de Barcelona et au Teatro Real de Madrid, et le bailaor japonais Shoji Kojima au Japon.

En solitaire, en plus de chanter dans de nombreuses peñas et des festivals, il présente en 2004 et 2005 un récital intitulé ‘Palomar, el cante’ à la Sala Central Lechera de Cádiz. Il participe aussi au festival de "jóvenes valores" qui précède la Biennale 2004 et 2006. En 2008 il réalise de nombreux concerts avec la Orquesta Manuel de Falla de Cádiz, dirigée par José Luís López Aranda, interprétant les chansons populaires de Lorca. La voix de David Palomar sonne dans des disques comme ‘Tela marinera’ de Mariana Cornejo, ‘Aire’ de José Mercé, ‘La luna de Tomasa’ de La Macanita et ‘Monroy’ de Sergio Monroy, entre autres. Il enregistre aussi un disque de fusion flamenca comme vocaliste et compositeur du groupe Levantito, avec lequel il apparaît dans divers programmes télévisés. Il participe aussi au thème ‘Killing me softly’ dans l'album collectif ‘Perversiones flamencas’, et au DVD ‘Conocer nuestro flamenco’. En 2007 il est récompensé par deux Premios Nacionales au Concurso Nacional de Córdoba: le Premio Manolo Caracol et le Premio Camarón. Il reçoit aussi le “Premio Joven” attribué par la Cátedra de flamencología de Cádiz, l'année du 35ème Congrès International de Flamenco de la ville. Il chante au Festival Flamenco de Nîmes en janvier 2008, puis en mars au Festival de Jerez, et publie en mai son premier travail discographique, ‘Trimilenaria’, un hommage à sa Cádiz natale, qui reçoit les éloges de la critique. Il réalise la même année son premier spectacle basé sur cette proposition discographique, avec un grand succès dans d'importants théâtres comme le Gran Teatro Falla de Cádiz, le Teatro Central de Séville ou le Teatro Cánovas de Málaga.

En janvier 2010, au Teatro Lope de Vega de Séville, il intervient comme artiste invité dans le spectacle ‘Gracias a la vida’ de Pasión Vega. En février il partage la scène avec Mariana Cornejo à la Bodega Los Apostoles au Festival de Jerez avec le spectacle "Gaditania".

David Palomar vient de sortir son second album ‘La viña: cantón independiente’ qui a été présenté le 23 septembre à la Biennale de Séville. Avec son timbre de voix attachant et sa personnalité avenante, David Palomar est un artiste très apprécié des aficionados.

WWW http://www.david-palomar.com


© Flamenco-Culture.com 2004-2017. Tous droits réservés - Marque déposée - Contact