Inmaculada Jacquot Rivero [Inma La Carbonera]

Âgée d'une trentaine d'années, née de père gitan cantaor (disparu alors qu'elle était jeune enfant, mais dont elle a hérité de tous les dons), et de mère andalouse paya, Inma "La Carbonera" (de son vrai nom Inmaculada Jacquot Rivero) a grandi à la Cité des 3000 "Poligono Sur" à Séville. Contrairement à d'autres cantaoras ayant bénéficié du soutien d'une "famille flamenca" constituée, ou/et des cours d'une institution "officielle" débouchant naturellement sur le passage de concours flamencos, Inma a du gravir seule les marches de la reconnaissance, par la force de sa conviction et de son talent.

Elle tient son surnom flamenco "La Carbonera" d'un long passage à La Carboneria, lieu emblématique du flamenco à Séville. Sa carrière a connu une accélération lorsqu'en 2004 elle intègre la compagnie Maria Serrano, dont elle est depuis la voix féminine : plusieurs spectacles, entre autres "Carmen" et "Flamentango", tournent chaque année à travers de nombreux pays d'Europe, et au-delà (dans certains spectacles Inma est l'élément moteur à l'égal de la danseuse et chef de troupe Maria Serrano, ainsi qu'en témoignent à la fin les applaudissements du public). En 2005 elle intègre le groupe de Falete pour ses tournées annuelles à travers l'Espagne (Inma s'y révèle, associée au danseur "El Pelón", l'élément catalyseur indispensable de la vedette sévillane). On la retrouve aussi à l'affiche avec d'autres compagnies, entre autres Amador Rojas avec le spectacle "Khalo Caló", présenté à la Biennale de Séville 2008 (Inma y enlève presque à elle seule la fin du spectacle). Depuis deux ans elle tourne régulièrement en solo dans les circuits de peñas de la région de Séville, elle est invitée dans différents programmes télévisés, elle participe aussi à divers enregistrements pour le compte d'autres artistes (Pepe El Marismeño, Alicia Gil...). En 2008 elle s'illustre dans le CD Así canta nuestra tierra por Sevillanas (une des sevillanas chantées par Inma est le point culminant de l'album).

Prise en charge depuis 2006 par la maison de production Valquiria Producciones, son projet de disque y est actuellement hélas en suspens (difficulté à investir sur une nouvelle artiste en ces temps de crise...). Gageons que, par tel ou tel canal, Inma "La Carbonera" pourra enfin et rapidement sortir un disque à son nom : il y aurait crime à ce qu'un tel talent, si singulier et frappant, ne soit pas porté à la connaissance et à l'appréciation du plus grand nombre.

La voix typiquement flamenca d'Inma La Carbonera a conquis le public lors de ses derniers passages à la Maison des Cultures du Monde et au Festival "Voix de Femmes". Elle sera en récital à Flamenco en France les 24 et 25 septembre.

WWW http://antennerelais.canalblog.com/archives/2009/03/13/18693216.html


© Flamenco-Culture.com 2004-2017. Tous droits réservés - Marque déposée - Contact