Diana Regaño

Caminos

Alors que ces derniers temps le "Made in Spain" a le vent en poupe et que les artistes français ont de plus en plus de mal à travailler dans l'Hexagone, certains réussissent à tirer leur épingle du jeu en se produisant sur des scènes plus qu'honorables. Ce fut le cas le samedi 30 avril pour le cuadro flamenco de la danseuse Diana Regaño, qui s'est produit à l'Auditorium Rafik Hariri de l'Institut du Monde Arabe.

Diana Regaño

Cela fait plusieurs années que nous suivons l'évolution de la danseuse Diana Regaño. Des groupes "Rumba de Café" à "Manzanilla" en passant par la salle "La Bodega", du spectacle "Pasos del alma" à l'ascenseur vertigineux du court-métrage d'Inés Hernández "Desde Dentro", la danseuse se distingue toujours par sa grâce innée.

C'est à l'Institut du Monde Arabe que le public parisien a pu découvrir le premier spectacle chorégraphié et dansé par Diana Regaño, au sein d'un auditorium fraichement rénové avec de nouveaux fauteuils confortables, un rideau incrusté de cristaux bleutés digne d'un décor des Mille et Une Nuits, et une scène entièrement refaite. Une vraie chance pour les artistes.

C'est Javier Cerezo qui démarre le spectacle avec un long solo de guitare avant de laisser la place à la grande protagoniste de la soirée dont l'ombre atteint presque toute la hauteur du fond de scène. Sans musique avec une canne, la danseuse entame sa première chorégraphie, en duo avec le cajon de Miguel Sanchez, et les palmas des deux cantaores. Une canne parfois utilisée façon "bâton de majorette". Ce passage n'est pas sans rappeler le remate por tangos de "Pasos del alma" où elle dansait accompagnée par les tablas indiennes. Les tableaux de baile et cante s'enchaînent jusqu'à un magnifique passage de cante jondo por martinetes suivi d'un long baile por siguiriya de Diana Regaño fabuleusement accompagné au cante - une composante jusque là sous-exploitée au profit d'instruments comme le violon - dans lequel la bailaora fait preuve d'un certain tempérament, avant de conclure por alegrias.

Chacun est reparti satisfait de ce spectacle où la qualité était au rendez-vous.


Flamenco Culture, le 30/04/2011

Equipe artistique

Chorégraphie et baile: Diana Regaño
Cante: Alberto Garcia, Cristo Cortés
Guitare: Javier Cerezo
Cajon: Miguel Sanchez
Violon: Yann Suri


© Flamenco-Culture.com 2004-2017. Tous droits réservés - Marque déposée - Contact