Andrés Marín

Le saltimbanque

Avec "Vanguardia Jonda" Andrés Marín met le focus sur les Cafés Cantantes. Quoi de plus logique pour ce spectacle d'être programmé sur la scène privilégiée du Festival Arte Flamenco située au coeur de la Place Saint-Roch qui porte le nom de Café Cantante ?

Ce n'est pas avec la plus récente de ses créations qu'Andrés Marín est apparu sur la scène du Café Cantante. C'est d'ailleurs le 4ème spectacle différent qu'il présente en l'espace de six mois, un exploit en soi. En effet le sévillan était déjà présent fin janvier au Festival de Nîmes et en Région Parisienne avec "El Cielo de Tu Boca", au Festival de Jerez avec "La Pasión segun se mire" et récemment à Sceaux avec "Hermético".

"Vanguardia Jonda" n'a pas réservé de surprise particulière aux aficionados qui étaient présents aux représentations de Paris Quartier d'Eté l'an dernier, si ce n'est la présence sur scène de José Valencia non prévu initialement dans cette version redux de "El Alba del Ultimo Dia", et l'évolution du baile d'Andrés Marín qui montre depuis quelques mois des braceos très innovants. Toujours aussi énergique et investi, le bailaor a dansé por Trilla, Siguiriya et Martinete, Romance et Soleá por Bulería. Les cantaores nous ont offert leur fameux duo por Malagueña et Antonio Coronel ses légendaires percussions cristallines. Quant à Pablo Suarez, il a divinement accompagné le tout au piano. La fin de fiesta a permis à José Valencia de montrer son intérêt pour le baile, et le public s'est montré très enthousiaste.

"Vanguardia Jonda" a donc fait son effet auprès du public averti de Mont-de-Marsan qui a beaucoup apprécié.


Flamenco Culture, le 08/07/2010

<< Retour au reportage


Equipe artistique

Baile: Andrés Marín
Cante: Segundo Falcón, José Valencia
Piano: Pablo Suarez
Toque: Salvador Gutiérrez
Percussions: Antonio Coronel


© Flamenco-Culture.com 2004-2017. Tous droits réservés - Marque déposée - Contact