Luis El Zambo

La tradition du cante de Santiago

Venu tout droit du barrio de Santiago à Jerez, Luis Fernando Soto, communément appelé "Luis El Zambo" a dispensé, hormis quelques cantes mineros, un récital dans la plus pure tradition jerezana.

C'est seul que Luis El Zambo entama son récital sur la scène du Théâtre de Nîmes. Il interpréta des Tonas où il se rappela de Tio Borrico, avant d'être rejoint par le guitariste catalan Juan Ramón Caro. Les deux artistes s'étaient rencontrés cet été à la Unión sur le spectacle "Sin frontera" de Miguel Poveda, auquel Caro participait exceptionnellement. C'était la première fois qu'ils travaillaient ensemble mais ils se sont parfaitement accordés.

Au programme du récital, buleria pa' escuchar, solea, siguiriya, fandangos, bulerias, et un intru dans cette tradition jerezana, peut-être hérité de "sin frontera", le cante minero, où le jeu de Juan Ramón Caro, accompagnateur habituel de Maite Martin, fit merveille. Dans les palos de compas, El Zambo, malgré l'absence de palmeros, trouva les appuis rythmiques nécessaires dans la guitare de Caro, toujours très à l'écoute du cante. Le cantaor donna toute la mesure de son talent dans la solea.

En résumé un récital authentique pour ce cantaor qui a longtemps travaillé à la poissonnerie familiale dans le quartier de Santiago avant de se consacrer professionnellement au cante vers l'âge de cinquante ans. La veille au soir, à peine arrivé à Nîmes, Luis El Zambo avait rejoint en toute simplicité une juerga qui se déroulait dans son hotel où il était resté jusque tard dans la soirée.

Luis El Zambo a reçu le 16 décembre dernier le "Pica de Oro", la plus haute distinction attribuée par la peña Luis de la Pica

Retrouvez le concert de Luis El Zambo ci-dessous sur Arte Live Web.


Flamenco Culture, le 15/01/2011

<< Retour au reportage


Equipe artistique

Cante: Luis El Zambo
Guitare: Juan Ramón Caro


© Flamenco-Culture.com 2004-2017. Tous droits réservés - Marque déposée - Contact