Pasos del alma

Le flamenco ouvre la Quinzaine Culturelle Espagnole

C'est dans une conviviale ambiance espagnole que la Quinzaine Culturelle Espagnole de Vitry-sur-Seine s'est ouverte samedi 23 octobre au Théâtre Jean Vilar, avec le spectacle de flamenco "Pasos del alma" emmené par la danseuse chilienne Loreto Azocar.

La soirée commence par une annonce : la Quinzaine Culturelle Espagnole sera dédiée au poète Miguel Hernandez à l'occasion du centenaire de sa naissance. La projection du film "Le vent du peuple" qui sera diffusé le 26 octobre dans le cadre du festival lui rend d'ailleurs hommage, de même que la récitation du poème "Las abarcas desiertas" qui précède le spectacle "Pasos del alma".

"Pasos del alma" est un spectacle plein d'élégance et de raffinement, à l'image de ses trois protagonistes principaux, Loreto Azocar, Diana Regaño et Carlos Ruiz. Une création particulièrement soignée, tant au niveau des lumières et de la musique que des chorégraphies.

La représentation débute avec un solo de percussions de l'indien Amrat Hussain illustré par les ombres chinoises des danseurs. Magnifique. Diana Regaño et Carlos Ruiz se lancent ensuite dans un premier duo plein de complicité avant de céder l'espace scénique à une Loreto Azocar au sommet de son art dans une Guajira à la gestuelle fluide, précise et élégante, dans laquelle la danseuse qui est aussi comédienne joue avec le public. La "Mariposa Blanca" interprétée par Maria Gallego est un joli intermède avant l'arrivée de Diana Regaño por Tientos-Tangos. On retiendra notamment son solo por Tangos accompagné par les seules tablas, un passage teinté de danse indienne.

A l'entracte, tout le monde se retrouve dans le hall du Théâtre Jean Vilar pour partager tapas et sangria maison. Dans le public, beaucoup de visages connus : élèves de Loreto Azocar, artistes, présidents d'associations, producteurs, ou simples aficionados... ce samedi, une bonne partie de l'aficion parisienne s'était donné rendez-vous à Vitry, et ce dans une ambiance conviviale, très espagnole, celle qui manque d'habitude à ce genre de réunion. A noter que l'entrée était libre pour les enfants de moins de douze ans.

La deuxième partie de la soirée débute à l'identique de la première avec un solo de tablas, avant de poursuivre par un duo toujours aussi travaillé, cette fois-ci réunissant Loreto Azocar et le bailaor de Valencia Carlos Ruiz. Après un trio guitare/saxo/tablas-voix très réussi, Carlos Ruiz revient pour des Alegrias relevées qui mettent en valeur une technique irréprochable. Loreto Azocar et Diana Regaño, telles deux jumelles - "c'est les mêmes !" s'exclame la petite fille derrière moi, qui exprime son enthousiasme à grand renfort de coups de pieds dans le siège qui par la même occasion floutent mes photos - , offrent alors un ultime duo qui se transforme en trio lorsque Carlos Ruiz les rejoint. Lors de la fin de fiesta, le cantaor José Cortés se lance comme d'habitude dans une pata humoristique très appréciée.

Le public est sorti enchanté de ce spectacle qui, privilégiant les palos festifs du flamenco, a emmené les spectacteurs dans un voyage entre Cadiz et Cuba. La Quinzaine Culturelle Espagnole, organisée conjointement par la Casa de España de Vitry, l’association socio-culturelle d’Ivry et la FACEEF, se poursuivra cette année jusqu'au 6 novembre.

photo ©Murielle Timsit


Flamenco Culture, le 23/10/2010

Equipe artistique

Baile: Loreto Azocar, Diana Regaño, Carlos Ruiz
Cante: José Cortés, Maria Gallego
Toque: Javier Cerezo
Tablas: Amrat Hussain
Saxophone soprano: Fabrice Theuillon


© Flamenco-Culture.com 2004-2017. Tous droits réservés - Marque déposée - Contact