Agujeta Cantaora & Manuel Parrilla

Nouvel album de Dolores Agujetas en hommage à son père - Sortie le 12 octobre

C'est à l'entrée de la grandiose église San Luis de Los Franceses le 12 septembre dernier à Séville, que l'on a appris la nouvelle via un flyer distribué aux spectateurs : le nouvel album de Dolorès Agujetas sera en vente à partir du 12 octobre 2016.

Agujeta Cantaora

"Agujeta Cantaora & Manuel Parrilla". Le titre du disque n'est pas innocent. Il fait incontestablement référence au célèbre documentaire de Dominique Abel "Agujetas Cantaor". Dolores de los Santos "La Agujeta" y rend un puissant hommage à son père Manuel disparu soudainement le 25 décembre 2015. Accompagnée par l'excellent tocaor Manuel Parrilla, elle y livre un cante qui contient tout l'héritage de sa famille. C'est Javier Bohorquez Ojeda qui signe la pochette du disque enregistré à Jerez.

Si le récital de cinquante minutes que Dolores Agujetas a offert à la Biennale est le reflet de son album, les amoureux du cante traditionnel, de Jerez et de la Plazuela en particulier ne seront pas déçus. Tientos-Tangos, Soleares, Tarantos, Fandangos, Siguiriya, Buleria por Solea, Martinetes et Bulerias dits por derecho et letras bien choisies - certaines nouvelles ? - furent un régal pour les oreilles aficionadas. On attend donc avec impatience la sortie de l'album.

© Óscar Romero / La Bienal de Flamenco

Jerez rend hommage à Agujetas

Un peu plus tard dans la semaine, le 17 septembre, avait lieu au fameux Hotel Triana une soirée consacrée au cante de Jerez, "Jerez Palo Cortado", avec notamment Antonio Agujetas, Capullo de Jerez et Juana la del Pipa. A cette occasion, alors que la pleine lune trônait au dessus de ce lieu particulier, les artistes ont rendu touchant hommage à Manuel Agujetas, d'autant plus touchant que ceux-ci sont rares, en entamant leur récital por martinete, Miguel Flores "Capullo de Jerez" affirmant en désignant Antonio "C'est une petite chose que nous allons faire en souvenir du meilleur du monde, qui était son père. Nous allons chanter por martinete en mémoire de Manuel, et nous allons y mettre tout notre coeur". Et Capullo d'ajouter un peu plus tard "Je dédie cela à Manuel. En plus d'être un sacré artiste, il était pour moi comme un père, je l'adorais[...]".

© Flamenco Culture

Flamenco Culture, le 29/09/2016

<< Retour au reportage



© Flamenco-Culture.com 2004-2017. Tous droits réservés - Marque déposée - Contact